ANGELO BRANDUARDI
Il meglio di Angelo Branduardi -
Confessioni di un malandrino
 
 

Pochette de l'album

Contrairement à ce qui est indiqué à l'interieur de la pochette de ce CD, cette compilation ne contient aucun remix. Ce sont toutes des chansons originales. Pourquoi l'ont-ils indiqués alors ? Cela doit être une erreur ou un changement d'avis de dernière minute de la part de l'éditeur, Polydor. Oui parce que c'est lors de l'année suivante (ou quelques mois après; tout dépend à quel mois de l'année ce virement de bord s'est produit) qu'est sorti le Best of de EMI qui lui contient les remix dont ces indications parle. Cet album est donc une compilation de morceaux originaux relativement bien masterisés; cela se l'entand à l'oreille: le son est nette, propre et presque sans bavure. Sauf pour Confessioni di un malandrino dont la stéréophonie a été diminuée, et pour Cogli la prima mela et Il signore di Baux où une réverbération a été rajoutée, ce CD est impeccable. Tan mieux: ces célèbres chansons s'en comporte que mieux. Pourtant, cet album n'est pas courent, il a fallut que cela soit un ami habitant dans un pays étranger au mien, dans une grande ville, me l'achète pour me le procurer. C'est souvent comme ça, c'est les disques qui n'ont bénéficié que d'une faible diffusion qui sont les meilleurs. Et c'est Polydor qui a édité cet album. Décidément, Polydor est souvent auprès de Muziza soit pour faire leur promotion (45 tours italiens) soit pour éditer des éditions spéciales soit pour combler les trous - entandons nous: éditer des albums italiens jamais publiés sur CD (Branduardi 1981 italien en CD, c'est eux). Ici, Polydor s'est donné comme but de donner le choix au public entre le Best of qui contient des morceaux remixés et leur CD qui contient lui des versions originales. Bon, mais le public n'a pas eu beaucoup le choix finalement, surtout dans les pays externes à la France ou à l'Italie car ce CD ne s'est pas diffusé à grande échelle, étouffé par le fort marketing de EMI.

Cette compilation est surtout axée sur ce qui est considéré ici comme la meilleure époque d'Angelo Branduardi, c'est-à-dire l'époque Alla fiera dell'est - La pulce d'acqua - Cogli la prima mela. Il est d'ailleurs étonnant d'y trouver Tango et Madame, chansons qui ont été enregistrées bien après, à la fin de ce CD: mais d'un côté tan mieux, cela montre que cet album est récent :-) La pochette, avec ce graphisme-dessin où l'on y retrouve pas mal d'illustrations de ces trois albums, représente très bien cette époque de la carrière de notre Branduardi.
Dans ce CD, la chanson Ballo in fa diesis minore n'est pas complète, ils ont enlevé toute l'introduction du début, la laissant débuter qu'au début de la clarinette, ce qui la transforme en une chanson plus ordinaire.

1. Confessioni di un malandrino*
2. La luna*
3. La serie dei numeri
4. Il dono del cervo
5. Alla fiera dell'Est
6. Sotto il tiglio
7. La pulce d'acqua
8. Ballo in fa diesis minore (extrait)
9. Il ciliegio
10. Il marinaio
11. Cogli la prima mela
12. Il signore di Baux
13. Tango
14. Madame

Textes: Luisa Zappa Branduardi
Musique: Angelo Branduardi
Textes et musiques des *: Angelo Branduardi
Arrengements: Maurizio Fabrizio.
Arrangements du *: Maurizio Fabrizio et Angelo Branduardi.
Année de production: 1991
Edité en CD et en vinyle par Polydor


 

Retour  l'index

Mise à jour de cette page: 13 août 2009